Le Blog Move Your Buddy

Intersnack Group adapte son organisation face au Covid 19

Notre série Move Your Mindset fait son grand retour avec deux nouveaux formats. Des interviews écrites tous les quinze jours et des webinaires live rediffusés sur notre blog et notre chaîne YouTube.
Pour cette première interview, nous avons le plaisir de vous présenter Intersnack France, société spécialisée dans le domaine du snacking ! Pour l’occasion, c’est François Ovyn, DRH, qui répond à nos questions sur les conséquences de l’organisation du travail chez Intersnack face au Covid 19.

L’interview d’Intersnack pour “Move Your Mindset” !

Cette crise impacte fortement nos modes de fonctionnement en entreprise. Que ce soit, notre façon de travailler, de manager ou même de créer du lien entre collaborateurs. Nous basculons progressivement vers une nouvelle ère. C’est pourquoi, découvrons sans plus tarder, les évolutions et les bonnes pratiques d’Intersnack France pour faire face à cette restructuration globale du monde du travail.

Depuis le début de la crise Covid 19, comment l’organisation du travail au sein d’Intersnack Group a-t-elle évolué ?

« Nous n’avons jamais cessé de travailler sur les sites de production. Seules les équipes commerciales et marketing ont été en chômage partiel pendant deux mois. L’organisation du travail face au covid 19 n’a pas fondamentalement changé. En revanche, les RH ont été en première ligne de la gestion de cette crise. À titre personnel, je n’ai pas été confiné et je n’ai jamais autant été sur le terrain pour tenter de répondre à l’angoisse légitime des salariés.

La crise a généré des tensions entre les différentes catégories de salariés. Donc, un des challenges RH est de re-créer de la cohésion et de travailler sur le partage de valeurs communes. Une politique de petits pas et d’actions concrètes semble être un bon début. Nous avons commencé mais il reste du travail à faire… On doit continuer à communiquer, à occuper le terrain et l’espace. Mais aussi, à faire preuve d’exemplarité, à donner du sens et une vision aux collaborateurs. »

Comment suivez-vous vos équipes à distance ? Sur le plan RH, mais aussi le suivi des équipes par les managers ? 

« Nous avons permis le télétravail qui s’est organisé en alternance. Les RH étaient chargés de l’élaboration et du suivi du planning à la semaine. Nous avons assuré un suivi individuel des cas suspects et des “close contacts”. Nous passions sans cesse d’une vision macro à du micro management. On allait jusqu’à contacter directement les personnes absentes, toutes les semaines. L’objectif : avoir une projection des retours des compétences et de la continuité de l’activité.

Mais attention, il faut aussi garder à l’esprit que dans le milieu industriel, tous les postes ne se prêtent pas au télétravail. »

Comment se trouve actuellement le moral des équipes au sein d’Intersnack Group ?

« Le moral général est bon car la période est au retour de congés et que notre entreprise ne subit pas de difficultés économiques. En décembre, nous mettrons en oeuvre une enquête pour nous faire une idée et par la suite, décider d’un plan d’actions. »

Pendant le confinement, quelle a été la stratégie RH et politique QVT pour continuer à motiver les équipes ?

« Nous avons mis en oeuvre des petites actions pragmatiques de réaménagement des postes de travail, des salles, etc. Des projets d’envergure sont en cours. Je ne vous en dis pas plus, c’est une surprise… »

Avez-vous réalisé des actions (jeux, cours de sport, café/apéro en live…) pour engager les salariés et maintenir le lien social ?

« Tout d’abord, il y a eu beaucoup de communication interne, certaines humoristiques. Ensuite, nous avons créé des journées “café gratuit” et les salariés des sites de production ont bénéficié d’une prime de reconnaissance. Enfin, nous avons également diffusé notre premier journal interne.

Un bon nombre d’actions sont et seront maintenues alors que d’autres seront lancées dans le cadre de notre politique “reward & recognition”. »

Sur le plan de la QVT (Qualité de Vie au Travail), quels enseignements retirez-vous de cette crise ?

« La QVT doit être adaptée au contexte social, managérial et organisationnel et à l’histoire de l’entreprise. Les solutions toutes faites s’essoufflent parfois rapidement si elles ne sont pas portées. Faire du coworking ou proposer des afterworks dans un milieu industriel n’a parfois aucun sens. La QVT se vit sur le terrain, de façon concertée et collective et avec les salariés qui en sont les premiers contributeurs. Toutefois, il appartient aux RH de ne pas prendre toutes les propositions des salariés pour “argent comptant” et d’accompagner les actions avec le management pour qu’il se les approprie. »

Dans “Move Your Mindset”, on le traduit littéralement par “Bouge ton état d’esprit” ! Quels conseils donneriez-vous justement aux autres RH pour faire évoluer positivement l’état d’esprit au sein de leurs équipes ?

« Je conseille aux RH de continuer à aller sur le terrain : dialoguer, rassurer, communiquer, faire de l’humour, jongler avec les paradoxes, gérer leurs dossiers et à suivre un plan de contact rigoureux avec les salariés. »

Intersnack en quelques mots :

Intersnack France, société du groupe Intersnack, est spécialisée dans le domaine du snacking sucré/salé dont le siège social est basé à Düsseldorf (Allemagne). Le groupe compte aujourd’hui plus d’une trentaine d’usines et sites de production en Europe avec 5000 collaborateurs au total. En France, Intersnack possède notamment les marques Vico, Curly, Monster Munch et Apérifruits.

Les produits sont confectionnés en France sur les sites de Vic-sur-Aisne et Charvieu. Le site historique de Vic-Sur-Aisne (depuis 1955) produit les chips de notre enfance à l’aide des pommes de terre de la région des Hauts de France.

1955 : Création de la coopérative Vico à Vic-sur-Aisne (en Picardie), d’où l’origine du nom VICO.

Le portrait de son DRH, François Ovyn.

Un parcours dans les RH “non linéaire”

« Diplômé de l’école sociale supérieure et d’un Master en criminologie, je débute ma carrière dans le secteur social à Bruxelles. Puis, je m’oriente vers le domaine de la sûreté et je m’expatrie vers la France. En 2002, je suis nommé gérant d’une structure spécialisée en sûreté industrielle et investigations privées. Grâce à cette expérience, je découvre le domaine de la grande distribution, du luxe et de l’audiovisuel. Cinq ans plus tard, SERVAIR (un de mes clients) m’intègre comme responsable sûreté.

C’est en 2010 que je découvre le monde des ressources humaines, au travers d’un poste de responsable formation. Ensuite, je suis nommé responsable RH sur différents sites industriels de Roissy, jusqu’à ce que l’international et le continent africain s’ouvre à moi en qualité de RH de “Business Unit”. En 2016, je finalise un Master 2 en RH à l’IAE de Dijon, portant une analyse sur la pratique professionnelle des RH, la judiciarisation de la GRH, le management et le dialogue social ainsi que l’humour au travail comme outil d’ergonomie RH. »

Sa prise de poste chez Intersnack

« En 2019, Intersnack me propose un nouveau défi. Aujourd’hui, je suis le DRH industriel pour la France. C’est à dire DRH du site de production de Vic-sur-Aisne et de son siège et leader du pilier dit “Organization” dans le cadre de la démarche d’amélioration continue (IWS).

Ma première mission est de co-construire la fonction RH au sein des sites. Selon moi, les RH sont une marque qui peuvent s’associer à un cadre sécurisant à la fois garant du droit, des valeurs et des normes, et porteur de bien-être, de sens, de liens et d’humour et surtout d’histoires communes en entreprise. Mon objectif est clair : rendre confiance à l’humain pour accompagner le futur des sites de production avec les femmes et les hommes qui les composent. J’ai à coeur de créer de la valeur, de remettre de l’humain avec un grand H au coeur de la production et c’est pour moi la pierre angulaire de la fonction RH.

En pratique, mon quotidien reste complexe et je jongle beaucoup avec les paradoxes. J’ai la chance d’apprécier l’humain dans sa complexité et ses histoires de vie.
En termes de QVT, nous avons commencé quelques petites actions, négocié des accords, défini une politique de reconnaissances et récompenses et surtout remis au goût du jour une communication interne transparente. Sur ce point, l’objectif est clair : fidéliser. »

Interview de François Ovyn, DRH à Intersnack France, sur l’impact du Covid 19 face à l’organisation du travail, pour Move Your Mindset by Move Your Buddy.


Move Your Buddy en quelques mots…

Notre plateforme web et mobile permet aux collaborateurs de tous types d’entreprises, d’avoir accès à un programme d’activités live, à un outil d’auto-organisation et à des activités sur leur lieu de travail. La création des programmes se fait en fonction des envies des collaborateurs et des objectifs / besoins des entreprises. Notre équipe gère tout : de la sélection et facturation des prestataires au lancement et à l’animation des programmes. Rendez-vous sur notre site pour plus d’informations.

Thibault Oulmière

À PROPOS

Move Your Buddy, c'est la nouvelle façon de booster la cohésion et le bien-être en entreprise.

Sport, culture, loisirs, la plateforme rassemble, motive et anime les salariés, toute l’année.

Notre newsletter

Restez au courant de nos dernières actu grâce à notre newsletter.

À PROPOS

Move Your Buddy, c'est la nouvelle façon de booster la cohésion et le bien-être en entreprise.

Sport, culture, loisirs, la plateforme rassemble, motive et anime les salariés, toute l’année.

Notre newsletter

Restez au courant de nos dernières actu grâce à notre newsletter.