Le Blog Move Your Buddy
lunch & learn

Lunch & Learn : Apprendre en mangeant !

Apprendre tout en mangeant, c’est possible et c’est même monnaie courante pour de nombreuses startups. C’est le principe des lunch & learn !
L’occasion d’en savoir plus sur un outil et développer une compétence en apprenant de ses collègues. Et cerise sur le gâteau, de partager un bon repas tous ensemble.

Un Lunch & Learn, kézako ?

Ce sont des ateliers visant à apprendre quelque chose sur l’heure du déjeuner. Que ce soit l’utilisation d’un outil, une nouvelle compétence utile à sa vie professionnelle et/ou personnelle… C’est un moment où rime partage, apprentissage et interaction.

Niveau organisation, il suffit de créer un tableau ou une liste avec des dates et des sujets potentiels. Chaque personne pourra alors choisir d’animer le sujet dans lequel il se sent à l’aise ou d’en proposer un nouveau. Bien-sûr, cela doit être fait sur la base du volontariat, il n’est pas question de mettre un couteau sous la gorge à qui que ce soit.

Comment l’organiser ?

Convenir d’une date et d’un lieu et s’assurer que tout le monde soit dans la boucle.
Rien de tel qu’une invitation Google Agenda avec un petit rappel sur Slack pour être sûr que personne ne loupe le rendez-vous. Vous pouvez également afficher un récap’ des événements du mois dans un lieu de passage comme la cuisine ou le hall d’entrée.

Trouver le bon sujet qui captera l’attention de tous.
Faire une liste de sujets potentiels, puis faire voter vos collègues peut être un bon moyen d’identifier facilement un sujet qui plait. Évitez les sujets trop ciblés qui ne concerneront que quelques personnes et privilégiez ceux qui pourraient être utiles à tous. Quelques idées : « Comment prendre la parole en public ? », « Quelles techniques pour rester focus toute la journée », « Comment faire une présentation efficace ? » etc.

Prévoir un bon repas car c’est au moins aussi important que le sujet de l’atelier !
Pourquoi ne pas demander à chaque personne présente d’amener un petit plat à partager pour rendre cela plus convivial ? Si vous disposez d’un petit budget dédié à l’animation ou à la QVT, pourquoi ne pas offrir le repas aux participants ? Commandez sur Frichti (sur Paris), Uber Eats ou Deliveroo (dans les grandes villes) ou encore mieux, auprès d’un petit traiteur local. S’il y a des personnes suivants des régimes alimentaires spécifiques, coupez la poire en deux en proposant toujours deux plats dont une option végétarienne pour satisfaire tout le monde. Si vous le pouvez, indiquez la composition des plats ou du moins les potentiels aliments allergènes. Cela pourra vous éviter de vous retrouver aux urgences car votre collègue aura avalé une malheureuse cacahuète.

Faire en sorte que la présentation donne la pêche.
Il n’y a pas de secret, si la personne qui présente veut être écoutée, elle doit connaître son sujet et captiver l’attention de son auditoire. Pour cela, on évitera d’en faire des tartines avec un enchainement de 40 slides en police 12, interligne 1. Ce qui aurait pour seul effet d’assommer votre salle, tel un coup de poêle sur le coin de la tête. On préférera donc une présentation concise, aérée et agrémentée d’illustrations, diagrammes et autres visuels qui mettent l’eau à la bouche. Le Powerpoint ne doit pas recracher mot pour mot ce qui est dit à l’oral. Il doit juste être un support visuel aidant à la compréhension et captation de l’auditoire.

Enregistrer la séance pour que les absents n’en perdent pas une miette.
Un simple téléphone posé en fond de salle devrait faire l’affaire si vous n’êtes pas trop nombreux. Sinon un petit compte rendu écrit accompagné de la présentation Powerpoint fonctionneront très bien aussi.

Finir le Lunch & Learn par un ROTI (accompagné d’un petit café).
L’amélioration continue de vos Lunch & Learn peut passer par un ROTI. Non, nous ne sommes pas fous vous savez. Le ROTI (Return on Time Investment) est une méthode agile bien connue des startups qui permet après une rencontre (workshop, réunion etc) de juger de l’efficacité de celle-ci. L’idée : les participants lèvent tous la main en même temps et indiquent à l’aide de leurs doigts une note allant de 1 à 5. La note de 1 étant la pire : complètement inutile et 5 la meilleure : excellente utilisation du temps. Retrouvez par ici un article bien ficelé qui vous détaille le concept de ROTI.

LES BÉNÉFICES

On espère que cet article vous aura donné envie d’organiser ou participer à des lunch & learn !

Envie de découvrir d’autres initiatives pour booster la cohésion d’équipe et la QVT, c’est par ici !

 

 

Mathieu Leglise