Le Blog Move Your Buddy

Réussir ses premiers pas dans une nouvelle entreprise

Bientôt le grand jour ! Non, on ne parle pas de votre mariage, mais de votre changement de job. Et intégrer un nouveau poste, découvrir une nouvelle entreprise, de nouveaux collègues, ça ne se fait pas en un claquement de doigts, ça se prépare ! En effet, qui ne s’est jamais fait des cheveux blancs à l’idée de ne pas réussir à s’intégrer dans une structure avec ses propres habitudes et une équipe déjà soudée ?

Ici, vous trouverez quatre conseils afin que cette nouvelle aventure se passe comme sur des roulettes !

ÊTRE À L’ÉCOUTE ET OBSERVER

Bien observer, c’est faire d’une pierre deux coups : obtenir des informations concernant vos nouveaux collègues, les méthodes de travail, la collaboration mais aussi sonder l’ambiance au sein de l’équipe. Être à l’écoute est important pour savoir avec quelles personnes vous allez bien vous entendre, ou même créer des liens. Se mettre à l’écart, écouter, récolter des informations et c’est gagné ? Que nenni ! Faites voler votre carapace, interagissez, et intéressez-vous à ce qu’il se passe.

Participez à la vie de l’entreprise et créer du lien

Comme dit dans le conseil précédent, ne restez pas sur le banc de touche, ah ça non ! Participez aux déjeuners, à la sortie running entre midi et deux ou au petit verre après le travail, etc…

Il est important d’être présent lors des moments forts de l’entreprise, cela permet de vous intégrer plus facilement, montre que vous vous sentez bien là où vous êtes et que vous aimez passer des moments avec vos collègues. En effet, vous rentrez dans une équipe où tout le monde se connaît déjà plus ou moins alors vous allez devoir un peu jouer des coudes pour trouver votre place mais ne vous inquiétez pas, c’est tout à fait normal !

En plus de partager des moments d’équipe, essayez d’apprendre à connaître vos collègues de façon individuelle. Pour cela, engagez la conversation avec chacun d’entre eux, intéressez-vous à eux, à leur parcours et à leur poste au sein de l’entreprise mais aussi pourquoi pas, à leurs hobbies. Même si cela coule de source, on ne peut que vous conseillez d’éviter les terrains glissants comme la politique, la religion, le pain au chocolat et la chocolatine, bref, tous les sujets sensibles qui pourraient vous mettre en mauvaise posture.

Etre opérationnel de suite et valider les attentes

Même si vous êtes dans une phase d’intégration, évitez de faire le pied de grue, vous devez montrer dès le début que vous êtes sur-motivé(e). Haut les coeurs !
Par la suite, lorsque vous serez à l’aise dans votre nouvelle fonction, vous pouvez demander à votre employeur si vous êtes sur la bonne voie et s’il est satisfait de votre travail. Cela permet de rectifier le tir et revoir sa copie s’il y a quelques erreurs, en plus de montrer une nouvelle fois que vous êtes plein de bonne foi et de motivation.

S’intégrer oui mais pas à tout prix !

Même s’il est important de s’intégrer à sa culture d’entreprise, et ses nouveaux collègues, il est tout aussi important de rester vous-même. Être un fake, non merci. Cela permet non seulement, d’être accepté pour ce que l’on est, mais également d’apporter un regard neuf sur l’entreprise.
Le but est de vous dévoiler petit à petit, gardez en sous le coude, vous ferez un tabac auprès de vos collègues quand ils découvriront des facettes insolites (mais positives) de votre personnalité.

L’importance d’une bonne intégration et d’un bon onboarding

La période d’intégration dans une nouvelle entreprise peut être difficile mais est IN-DI-SPEN-SABLE. Ces conseils devraient rendre la chose plus facile. Mais attention, si bien s’intégrer est important, cela ne saurait être une réussite sans un bon onboarding, une bonne stratégie QVT et la mise en place de plein de petites initiatives pour donner la pêche à ses équipes : quelques exemples par ici.

L’onboarding n’est pas une période anodine dans le parcours professionnel d’un individu. Au contraire, c’est une période clé de l’expérience collaborateur qui mêle l’apprentissage à l’opérationnel. Dans l’intérim plus qu’ailleurs, l’onboarding est récurrent et se doit donc d’être soigné. Et justement, c’est ce que fait Mistertemp’, startup qui dépoussière l’intérim ! Cette jeune pousse parisienne met les bouchées doubles pour encadrer la prise de poste de ses intérimaires et les valoriser pour leurs missions futures. Et elle fait bien car chez eux, absolument tout se passe en ligne, de l’inscription à la contractualisation. Fini le temps où l’intérimaire devait se rendre en agence pour recevoir des propositions de missions. L’encadrement lors de l’onboarding est donc la clef de la réussite de cette relation.

Pour ce faire, cette agence d’intérim digital coache et rassure ses intérimaires avant leurs prises de poste. Elle créé ensuite un sentiment d’appartenance et récompense via l’envoi de goodies, l’intégration au comité d’entreprise ou la réalisation d’interviews des intérimaires en poste. À noter que recruteurs et travailleurs temporaires sont régulièrement intégrés à des tables rondes, afin d’optimiser les process et de les rendre tous acteurs à plus large échelle de l’aventure Mistertemp’.
Alors si vous souhaitez travailler dès aujourd’hui avec un acteur de demain et de l’intérim 2.0, allez faire un tour sur leur site www.mistertemp.com !

 

Mathieu Leglise